DIMANCHE

Quelle place pour le travail dans une société juste et écologique ?

 

Les gains de productivité permis par l’industrialisation nous promettaient un monde où nous pourrions travailler moins pour vivre mieux. Nous sommes loin du compte. 

En dépit des progrès technologiques, les fonctions les plus essentielles à notre société, et non automatisables, sont pourtant peu valorisées et nous sommes incapables d’endiguer le problème du chômage de masse, du travail précaire, du surmenage et de la perte de sens.

La crise écologique nous donne l’opportunité de construire une société plus juste en redonnant du sens au travail et répartissant plus équitablement l’effort et le temps nécessaires à la transition.

 

TABLES RONDES

DÉBATS PARTICIPATIFS

 

ATELIERS

 
 

PERFORMANCES ARTISTIQUES